1. Description

Inscrite au répertoire des 217 métiers d'art du Ministère de l'Artisanat, la facture d'instrument à vent regroupe les professionnels chargés de la réparation, de la restauration, voir de la fabrication d'instruments tels que la clarinette, le hautbois, le saxophone, le trombone, la flûte traversière... Ce métier amène parfois à des spécialisations pour un instrument. C'est le cas notamment du facteur de saxophones qui réalise la maintenance complète et la préparation de l'instrument. Certaines opérations pouvant aller jusqu'à la fabrication et l'adaptation de certaines parties de celui-ci (musiciens souffrant de handicap...). En règle générale, il réalise des opérations de réparation (retamponnage, réglage, débosselage, brasure, polissage...) et effectue le contrôle technique et acoustique de l'instrument après chaque intervention. A noter que la fabrication du saxophone est majoritairement industrielle. Les étapes manuelles de la fabrication d'un saxophone nécessitent un haut niveau de pratique et d'expérience et sont réservées à des artisans chevronnés.
Le facteur de saxophones peut pratiquer son art dans un atelier de réparation où il exercera ses talents pour tout type de demande et de clientèle (particuliers, musiciens professionnels, structures culturelles...) ou dans un magasin où il conseillera le client sur l'achat, la bonne utilisation et l'entretien de l'instrument mais également dans une usine sur un poste de finition, réglage ou service aux musiciens professionnels. Comme pour beaucoup d'entreprises relevant de l'artisanat d'art, souvent une seule personne compose les ateliers de réparation. En plus de l'aspect technique du métier, le facteur doit donc assurer les dimensions commerciale et culturelle de l'activité. Ses interlocuteurs et clients peuvent être des musiciens, des harmonies et des batteries fanfares, des écoles de musique et des conservatoires. Une maîtrise des réseaux culturels et une pratique musicale sont donc les conditions du succès de l'entreprise.

Avantages
Métier d'art qui profite de la renommée et de la réputation d'excellence de la facture instrumentale française. Travail de différents matériaux. Diversité, relations privilégiées avec les musiciens. Métier de passion.

Inconvénients
Les horaires sont souvent dépendants de la charge de travail nécessaire. La remise en état d'un instrument peut durer plusieurs heures, voire plusieurs jours dans le cadre d'une restauration. Investissement personnel important lié aux contraintes du statut d'artisan.

Sur un concept d'AGEFA PME, une co-réalisation des enseignants, du Ministère de l'éducation nationale, de l'ONISEP et du LEDEN.
Tous droits réservés.