1. Description

Le réparateur automobile réalise l'entretien courant des véhicules. Il effectue en atelier les contrôles antipollution, les vidanges du moteur, il vérifie, mesure et règle des ensembles mécaniques ou électriques. Il détecte les pannes, effectue les réglages de la plupart des pièces mécaniques, pneumatiques, à l'aide d'appareils de contrôle électroniques et remplace les pièces hors d'usage. Compte tenu de l'utilisation croissante des nouvelles technologies (électronique et électricité) dans les automobiles, ce métier nécessite de plus en plus du mécanicien des connaissances très pointues.
Il est souvent qualifié de "technicien" de maintenance automobile.

Le plus souvent, il travaille chez un concessionnaire ou un garagiste. Il peut remorquer une voiture en panne jusqu'à l'atelier pour la réparer. Il établit ensuite un devis et commence les travaux après accord du client. Il peut, avec de l'expérience, intervenir sur la mise au point des moteurs, la climatisation, les systèmes électroniques embarqués...


A noter !
L’automobile est un domaine en constante évolution : quel que soit le niveau du technicien auto, réparateur ou chef d’atelier, il est indispensable de se former en permanence.


Avantages
La satisfaction sans cesse renouvelée d’une panne détectée et réparée, l’évolution constante du métier, les activités diverses et peu routinières...


Inconvénients
Pour monter sa structure, il ne faut pas compter ses heures de travail. Règle d’or pour réussir : savoir remettre en question ses connaissances et accepter d’apprendre à tout âge !

Sur un concept d'AGEFA PME, une co-réalisation des enseignants, du Ministère de l'éducation nationale, de l'ONISEP et du LEDEN.
Tous droits réservés.